Les folies du Cèdre

Une belle vue sur les collines de Meudon.
Une belle vue sur les collines de Meudon.

Rue du Cèdre, à Clamart, à la limite de Meudon. Une rue à part, en arc de cercle qui monte au sommet d’une colline, en bordure de forêt, pour en redescendre aussitôt en prenant le nom de « rue des fougères « puis de « rue des Châtaigners ».

Une rue à part pour autant de raisons qu’il y a presque de maisons, des folies d’architecte, d’un seul architecte, Jacques-Emile Lecaron, conçues et réalisées dans les années 85-90, toutes aussi ludiques et surprenantes les unes que les autres.

La maison
La maison « Toulaho », avec sa cabane en bois et sa petite maison en meulière entouré de façade en verre comme un aquarium.(qu’on ne voit pas sur la photo, il faudra s’y rendre!)

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour agrandir les détails.

La maison
La maison « Arche de Noé, charmant pavillon de banlieue encastré dans un cube de briques de verre, comme posé sur une arche bleue.

Elles sont habitées, ce qui est rare pour des folies architecturales mais une journée porte ouverte a lieu une fois l’an (se renseigner pour les dates…)

La maison
La maison « derrière le miroir », ma préférée. Avec cette porte jaune et le petit oiseau découpé dans le miroir. Magique.
Détail de la façade miroir, avec l'oiseau découpé et le cube container de plante, suspendu et fixé à la paroi.
Détail de la façade miroir, avec l’oiseau découpé et le cube container de plante, suspendu et fixé à la paroi.
La maison d'acier, toute en courbe, avec un toit terrasse comme un paquebot, à voir sur la photo générale de la rue.
La maison d’acier, toute en courbe, avec un toit terrasse comme un paquebot, à voir sur la photo générale de la rue, ci dessous.
Vue de la rue, avec le toit terrasse
Vue de la rue, avec le toit terrasse « paquebot » de la maison « d’acier »

Une autre raison de vous rendre dans cette même rue, c’est la fondation Arp, située dans la maison même dans laquelle Jean Arp a vécu et sculpté une partie de ses œuvres passionnantes.

Le jardin, vu de la maison, avec l'atelier du sculpteur au fond et des œuvres également exposées.
Le jardin, vu de la maison, avec l’atelier du sculpteur au fond et des œuvres également exposées.
Le salon de sa maison, transformé en musée.
Le salon de sa maison, transformé en musée.
L'atelier dans lequel il réalisait ou concevait la plupart de ses œuvres.
L’atelier dans lequel il réalisait ou concevait la plupart de ses œuvres.

Pour conclure la promenade dans cette rue, le Cèdre qui lui donne son nom, majestueux et deux fois centenaires, offert par l’impératrice Joséphine de Beauharnais en 1806 à son professeur de dessin, le peintre Pierre Redoute.

Le Cèdre en question…
Souvenir d’une impératrice

copyright Les chapitres 12 et 13 du roman « Une vie sur deux » ont été ajouté sur la page dédiée : içi

Publicités

Publié par

Francis Palluau

Scénariste, auteur, réalisateur, professeur, consultant touriste sédentaire.

31 réflexions au sujet de « Les folies du Cèdre »

  1. Merci pour ce bien bel article propice au rêve. La maison Toulaho me plait, et puis l’Arche de Noé (est-ce qu’un cours d’eau passe sous l’arche ?) Mais c’est la maison derrière le miroir qui a ma préférence. On a bien envie d’en franchir la porte.

    J'aime

        1. Tous les parisiens pensent que le bout du monde commence au périph… Station Val Fleury. Maximum 45 mn de n’importe quelle station de métro, ensuite courte randonnée de quinze minutes (attention cela dit, ça monte…) pour entrer enfin dans la quatrième dimension… (ne mettez pas vos sandales…)

          J'aime

          1. Mais je n’habite pas Paris. J’habite à l’opposé de Meudon, vous savez la cité des rois et du cinéma, et en ce mois d’août avec les nombreuses stations métro et RER fermées, il me faudrait environ deux heures pour y aller.
            Mais je retiens tout de même, on ne sait jamais.

            J'aime

            1. Ah j’ignorais… mais pour vous donner du courage, un jour, il y a aussi le musée Rodin (à une vingtaine de minutes à pied de cette rue) qui vaut le coup d’œil également. C’était sa maison et son atelier, avec également une très belle vue, dans lesquels sont exposées certaines de ses œuvres…

              J'aime

                1. Il me semble aussi. J’ai résidé à Meudon durant 8 ans. J’y allais avec mes enfants de temps à autre. Je viens d’apprendre également que l’architecte vit toujours dans la maison « Toulaho » (parce qu’elle est « tout en haut » de la rue et de la colline). Il y a deux autres maisons de lui dans la même rue également.

                  J'aime

                    1. J’ai l’impression que j’aime bien ce qu’il fait. L’intérieur de la maison miroir est toutefois un peu sombre et manque de livres… C’est bizarre, j’ai déjà visité des maisons d’architectes (à visiter), les livres y sont rares. Juste une constatation, le livre nuit peut-être à la sobriété du regard.

                      J'aime

                    2. Mais il n’habite pas dans la maison miroir, mais dans celle « Toulaho » et quand vous passez devant, il me semble que c’est un vrai capharnaüm… ! (c’est aussi son atelier, donc…). Pour les archis, je n’ai que ma femme en exemple et c’est une boulimique de livres… ! Bien plus que moi.

                      J'aime

                    3. Oui oui, j’avais compris qu’il habitait Touhaho, mais cette maison miroir est bien une maison d’architecte. C’est des maisons à visiter (et qui sont habitées pas forcément par des architectes) dont je parlais.
                      Je connais aussi des architectes boulimiques de livres.

                      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s