adoptez une dinde

Dindondelafarce
Le cauchemar du réveillon

Les fêtes de fin d’année approchent…

La dinde se sent bien seule… Elle glougloute encore un peu, timidement, au fond de la basse-cour, mais le cœur n’y est plus vraiment. Elle picore sans entrain, elle surveille sa ligne…

Quand l’une d’elles a levé son regard vers moi, un regard… Si troublant d’incompréhension, farci d’incertitudes existentielles, son regard craintif et tremblant, sans pourtant avoir jamais lu « crainte et tremblement » de Kierkegaard, qui d’ailleurs n’a jamais élevé une dinde de sa vie, j’allais écrire éduqué, du moins à ma connaissance, lorsque donc j’ai croisé son regard de bête illettrée,  je me suis dit qu’il ne manquait que la parole, à la rigueur des mains pour écrire, à cette victime, certes appétissante, d’un sacrifice rituel.

Alors je lui ai prêté ma voix et mes mots pour lancer un appel…

Vous en reprendrez bien un petit morceau ?

Dinde

copyright

Publicités

Publié par

Francis Palluau

Scénariste, auteur, réalisateur, professeur, consultant touriste sédentaire.

43 réflexions au sujet de “adoptez une dinde”

  1. Adoptez une dinde pour la fin de l’année ! Vous n’aurez aucun scrupule à l’abandonner quelques jours après, comme certains font avec les autres animaux de compagnie. Parce que la dinde, elle, n’est juste qu’un animal de bonne compagnie festive, pour beaucoup !

    J'aime

      1. Eh oui ! Et chats et chiens, eux, ont une espérance de vie légèrement plus longue : ils arrivent à tenir jusqu’en juillet. En tout cas j’adore votre texte et je l’ai partagé sur ma page FB, pour le plaisir 😀

        J'aime

  2. oh my god… is it you… si attachant et tendre…. j’aime absolument… pardonnez-moi… si la dinde passe en second… et même chose pour les marrons… car moi j’adopte, ni la dinde ni les marrons… mais vous monsieur, et vos oignons…

    J'aime

          1. …vocaux, du mot voix… oignons du mot… euh… ses propres… euh… cordes vocales… bref, des oignons qui bien sonnent et bien résonnent. À l’oreille de ceux qui écoutent, simplement écoutent… votre voix, je dis… euh vous m’excuserez Francis si je divague un peu… c’est tout à vos oignons, et pas à vos dépens, bien au contraire… n’importe quoi… mais direz-vous peut-être que j’aurais dû me mêler de mes oignons?… et là, je dois vous laisser, j’ai trop envie de pipi… oh la la mais non mais… je crois que le gris du ciel commence à m’ rentrer dedans… j’vais devoir me faire une bonne soupe à l’oignon… j’adore, et vous? Mais là, vraiment, vous m’excuserez, je dois courir…

            Aimé par 1 personne

            1. Délicieuse Caroline, c’est toujours un bonheur de te lire et j’ai bien fait de revenir ici (même si je n’ai pas trouvé ce que je cherchais), j’en étais restée au moment où tu adoptais Francis et ses oignons, « oh ben elle est pô gênée ma Caroline que je m’étais dit », et si Francis se défend d’avoir l’esprit mal tourné, le mien tourne toujours bien du côté qui l’arrange. Et tu me fais trop rire, encore une fois.

              Aimé par 2 people

  3. Sourire d’une oreille à l’autre c’est obligé… le « glouglou » etait très réussi ! Et sourire en entendant ta voix … C’est un peu comme dans l’autre sens mettre un visage sur une voix ou des mots…
    Bonne soirée Francis

    J'aime

    1. Ton message me fait plaisir. J’avais envie de changer un peu. La voix apporte autre chose, surtout sur un blog. En ce moment, tenter de faire rire, au moins sourire, d’apporter un peu de joie, c’est ma manière de faire de la résistance. Et puis c’est dans ma nature…

      Aimé par 1 personne

  4. J’hésite, quel est son tour de poitrine ? Et puis, je n’aime pas sa chanson « Chaud les marrons », je préfère « Viens poupoule, viens ». C’est trop surcuit, finalement, ces dindes en papillote ! Je vais plutôt me diriger vers l’ours, quoique…. Ha, j’hésite, j’hésite. Vous n’auriez pas autre chose à me proposer ?

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis désolée Francis, je n’adopterai pas de dinde cette année, ni aucun autre volatile , je les trouve inconstants et versatiles. Je réfléchis à un repas de fêtes léger, goûteux et végétarien. est-ce réaliste??? Belle soirée

    J'aime

  6. Excellent !!! Hilarant ! A écouter sans modération. Du glouglou au dicton, en passant par les marrons et la photo de la dinde en cauchemar, mon rire a tout arrosé. Quand le plaisir se mêle au rire, on ne peut que revenir en prendre un morceau. Grand merci, Francis.

    J'aime

  7. Tu es vraiment très bien en dinde, bien qu’un peu tendu peut-être, j’adopterais bien une de tes sœurs, il faut juste que je trouve quelqu’un de confiance pour me la garder pendant que je serai en vacances…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s