Volumes encyclopédiques

Photo Helmut newton
Photo Helmut Newton, recadrée par mes soins.

Au téléphone, sa voix d’oiseau mouche, au débit propre à m’étourdir, m’assura qu’il était bien sûr possible de payer à crédit sur trente mois à un taux ridicule… Ce qui, somme toute, équivalait à l’achat d’un paquet de blondes par jour.

J’en fumais déjà plus d’un, lui annonçais-je avec ménagement, et comptais dépasser le deuxième bien avant de pouvoir lui régler la moindre facture. De surcroît, j’étais chômeur, sans allocation. Son timbre aigu émit un rire dissonant. Continuer la lecture de Volumes encyclopédiques

Publicités

Lente urgence

Opinel à champignonsVingt trois heures quinze. Encore quarante cinq minutes et ça fera une journée de merde de plus… Puis, quelques heures plus tard, une nuit blanche de plus à cocher sur le chambranle de la fenêtre de sa chambre. De celle-ci, Ronny scrute un point précis de la façade de l’hôpital d’Evry, situé juste en face. Soulevant d’un doigt le voilage jauni par la nicotine de ses brunes sans filtre, Ronny lorgne l’objet de sa hantise Continuer la lecture de Lente urgence

Osez voter Mirza

Maire caninUn souffle de vie anime encore ce hameau squelettique agrippé au flanc sud d’un mont désabusé à force d’être ignoré de tous, échoué dans un vague recoin de la France que même les GPS ont renoncé à situer. Trop accidenté pour qu’on lui greffe des tire-fesses l’hiver, pas assez haut pour obtenir le label montagne et attirer les touristes l’été. Sans site pittoresque de surcroît, ni lac, ni même torrent, il n’est doté que d’une vue déprimante à son point culminant sur une usine de traitement chimique d’un versant Continuer la lecture de Osez voter Mirza

Interruption momentanée

Banc publicPris par divers projets stimulants actuellement comme scénariste, je n’ai plus assez de temps à consacrer à ce blog pour une période encore indéterminée. J’éprouve aussi un besoin de recul, après six mois de parution relativement intensive Continuer la lecture de Interruption momentanée

Pacifique que ça

œuvre de Yue Minjun, voir ci-dessous.
œuvre de Yue Minjun, voir ci-dessous.

Imaginons un bloc de lave figé dans le Pacifique… Vu du large, ça ressemble à un galet malpoli qui aurait ricoché sur l’océan avant de se pétrifier brutalement en plein élan, sur un récif de corail. L’îlot Kessa porte ce nom comme il peut depuis qu’un couple de rats y débarqua d’une planchette vermoulue qui dérivait. Continuer la lecture de Pacifique que ça

HRAESVELGR

Et la lumière fut. Et la lumière nous fit telle que nous sommes, ou du moins en passe de l’être. A savoir des mutants.

L'observatoire de Meudon au coucher du soleil, vu de l'autre colline.
L’observatoire de Meudon au coucher du soleil, vu de l’autre colline.

Leur espèce était déjà éteinte depuis presque cinq cent cinquante mille ans lorsqu’ils arrivèrent sur notre Terre. Ils ne nous voulaient ni bien ni mal. Juste survivre, ou plus exactement revivre. Bien avant cela, avant que leur étoile ne commença à s’essouffler et à refroidir, à enfler puis à s’effondrer pour devenir cette naine rouge cacochyme régnant désormais au centre d’un cimetière, ils se savaient condamnés. Continuer la lecture de HRAESVELGR