Panorama privé

Le château de la marquise d'O, découvert par hasard en m'égarant dans une forêt. Admirez son architecture minimaliste et futuriste pour cette époque, avec l'escalier monumentale extérieur en métal.
Les vestiges de la citadelle dans laquelle  la marquise d’O fut sauvée de soldats soudards par son futur époux en 1808, avant de découvrir qu’il avait abusé d’elle durant sa perte de conscience. Je l’ai découvert  en m’égarant dans une forêt. Admirez cette architecture minimaliste, presque futuriste pour cette époque, avec la structure de l’escalier monumental extérieur en métal.

Continuer la lecture de Panorama privé

Le Dieu qui fout les jetons

Il lui est apparu un soir, lumineux, du moins par intermittence. Non pas en rêve ni comme une hallucination, mais sous la forme d’une sorte de totem qui clignotait en émettant des bruits étranges. Il lui a fallu des années, par la pratique et la méditation pour admettre sa toute puissance et comprendre son message.

C’est devenu son Dieu personnel dont il reste jusqu’à ce jour le seul serviteur et l’unique prophète, après avoir été athée intégriste et onaniste pratiquant.

Continuer la lecture de Le Dieu qui fout les jetons

L’art du bronzage au purgatoire

leonard de vinci homme de vitruveSelon certains experts et historiens de l’Art, le modèle de Léonard de Vinci pour son dessin, l’homme de Vitruve, serait en fait l’auteur du mystérieux bréviaire « L’art du bronzage au purgatoire ».
Ce livre n’a jamais eu qu’un seul exemplaire manuscrit et serait la propriété de la Reine d’Angleterre avec la plupart des manuscrits du plus célèbre artiste de tous les temps.
Personne ne sait rien de cet homme qui posa pour le peintre, en dépit des nombreuses recherches. Ni sa date de naissance, ni même son nom, encore moins un quelconque élément de sa biographie.

Continuer la lecture de L’art du bronzage au purgatoire

J’ai raté ta vie

Hoghead A l’étal d’un bouquiniste, il y a des années, j’ai découvert le visage de Bukowski sous le titre « Journal d’un vieux dégueulasse ». Les deux collaient parfaitement. J’ai pris ce livre, lu sa première phrase. Je suis allé jusqu’au bout le soir même et j’étais un autre quand je l’ai refermé. Pas tout à fait un autre non plus, n’exagérons rien, ni forcément plus dégueulasse, mais tout de même, il m’a aidé à m’assumer. Quelques livres Continuer la lecture de J’ai raté ta vie

Fatalitas 2

vision de cauchemarMercredi, 14 h 30. une salle de réunion d’un distributeur de films. Le réalisateur, le producteur et l’équipe de distribution attendent les résultats de la première séance parisienne. Gros budget, grosses stars, gros marketing, grosse daube. Son slogan : Une comédie familiale sur la famille. Tout ce monde là est à cran car personne n’est dupe. Ils ont l’habitude de faire des films nuls Continuer la lecture de Fatalitas 2