Sizif se lave les mains

Les actes du quotidien, sujet de cette chronique , de ces aventures tout à fait ordinaires d’un homme tout à fait banal, prennent un relief et un éclairage particuliers en ces temps d’exception. Faire son marché devient passible d’une amende, se promener est soumis à une durée incompatible avec l’errance, emprunter les escaliers de son immeuble sans Continuer la lecture de Sizif se lave les mains

Yannick Bellon, quelque part

jamais-plus-toujours-synopsis-depliant-yannick-bellon-jean-marc-bory-bulle-ogier-loleh-bellon-1045987306_MLCoup de blues. Yannick Bellon s’est éteinte dimanche. Par l’intermédiaire d’un ami commun, j’ai eu le privilège de la rencontrer en collaborant sur son dernier projet de long métrage, en 2010. Elle avait alors plus de quatre vingt cinq ans et des projets pour au moins autant. Je garderai d’elle, au delà de ses films précurseurs Continuer la lecture de Yannick Bellon, quelque part

Traitement de chic

Jean Marc ThibaultMes parents n’en revenaient pas. Enfin, j’étais payé pour écrire. Et non seulement j’étais payé, mais en plus j’écrivais des épisodes pour la série télé qu’ils ne manquaient jamais et pour l’un de leurs acteurs préférés. Moi, j’étais surtout content pour le chèque, en fermant un peu les yeux sur ma vanité d’auteur, mais j’avais tort. J’étais un jeune crétin. Continuer la lecture de Traitement de chic

Sizif se parle

Nouvelle aventure tout à fait ordinaire d’un homme tout à fait banal.

Je pense donc je suis. Ça, c’est de la punchline et de la bonne. Seulement moi, même si je m’efforce de penser, je ne suis pas Descartes et je ne sais toujours pas qui je suis vraiment. Lequel des deux suis je ou pense, hein ? ajoute Sizif en pensée, donc à l’autre lui-même, le « Je » qui suis mais qui pense aussi, comme un clone, une réplique qui réplique. Car celui qui pense suit rarement celui qui est, pendant que celui-ci hait parfois celui là, qui le pense en train d’être. Vous suivez ? Continuer la lecture de Sizif se parle

Ciné Ma Difference

Si vous parlez anglais, si vous aimez les arts, la culture française, si vous connaissez, de loin ou de près, des personnes avec des troubles envahissants du développement tel que l’autisme par exemple, si vous pensez que la culture et ses lieux de prédilection devraient être accessibles à tout le monde, alors lisez ce blog, abonnez vous, partagez le.
Je suis fier et heureux de vous annoncer la création de ce blog anglophone, sur l’art et la différence en France, par celle qui m’a toujours encouragé et soutenu…

Frog & Ted

Capture d’écran 2016-05-19 à 14.00.08The film industry in France, referred to as le Septième Art, has had a leading role in French cultural heritage ever since the Lumière brothers held their first screening of projected motion pictures in the late 19th century. The prestigious Cannes Film Festival is only one of over fifty annual festivals in France devoted to film as an art form. Paris has the highest number of movie theaters per resident than any other European capital and ticket sales in France are the fourth highest in the world. Obviously, even in the age of streaming, going out to le cinema remains extremely popular. However, people who are  » differently-abled  » are often denied

Voir l’article original 683 mots de plus

Sizif dans le miroir

Nouvelle aventure tout à fait ordinaire d’un homme tout à fait banal.

Sizif évite son reflet. Peut être parce qu’il a l’impression d’être déjà un reflet. Le reflet du regard des autres, de ce qu’il pense être, de ce qu’il voudrait être ou de ce qu’il n’est plus. Il se méfie donc des miroirs et de leur prétendue impartialité. Pour lui, ce ne  sont que des accessoires serviles et hypocrites, qui Continuer la lecture de Sizif dans le miroir

Sizif et des poussières

Nouvelle aventure tout à fait ordinaire d’un homme tout à fait banal.

Chacun son rocher à pousser sans fin, chacun sa colline à monter sans cesse. Mais il y a un rocher auquel nous sommes tous confrontés. Un rocher microscopique et pourtant harassant, symbole d’éternité et du quotidien : le grain de poussière. Vous avez beau le balayer, l’aspirer, l’épousseter, il revient, il s’agglutine Continuer la lecture de Sizif et des poussières