Musée personnel

Pas de moments perdus cette semaine, bien au contraire. Des moments précieux puisque j’assiste à la première exposition des œuvres de ma fille, à Providence, Rhodes Island, USA.

P1020261

Voici juste quelques livres et quelques films qui m’ont influencé ou ébloui par leur grâce. Des rencontres inoubliables comme celles que je décrivais dans un article précédent : « J’ai râté ta vie ». A découvrir si jamais vous ne les connaissiez pas.

– « Figures de poupe », de Marcel Marien. Auteur important du surréalisme belge. Ce sont des nouvelles très courtes, que j’ai lu il y a très longtemps et qui pourtant me hantent encore, à la fois surréalistes, puissantes et délicates.

– « Bitru ou les vertus capitales », D’albert Paraz, paru en 1936. Voici un livre étonnamment contemporain, qui traite de l’homme moyen plongé dans une société en crise, économique et sociale. Drôle et terriblement humain. Un vrai ton, un esprit libre, iconoclaste.

– « Les Sous-Ensembles flous » ou « Les Bêtises » de Jacques Laurent. Quelle merveille que ces deux livres de l’auteur de « Caroline Chérie » sous le pseudonyme à peine déguisé de Cécil Saint-Laurent. Quel style, quel virtuose, quel esprit. Un régal.

– « L’humeur vagabonde » ou « L’Europe buissonnière » d’Antoine Blondin… « Je n’avais eu de cesse que je ne le lui eusse mis sous les reins » « l’homme descend du songe », voilà le genre de phrases que l’on peut savourer dans ses livres . Blondin, c’est de la gourmandise, de l’élégance, de la verve, du plaisir. Et pourtant, parait il, il fallait l’enfermer pour qu’il écrive. A lire aussi, ses chroniques du Tour de France, inégalables.

– « Le parti pris des choses », de Francis Ponge. Je l’ai lu et relu. Il m’a durablement influencé. Recueil de textes poétiques sur des objets quotidiens, disséqués, avec humour, concision, esprit.

– « Bubba oh tep », film américain inclassable, de Don Coscarelli avec Bruce Campbell, que j’ai découvert par hasard quand je résidais aux USA. Ce genre de film indépendant à petit budget à l’humour décalé, ce qu’ils appellent un « of beat comedy », une histoire improbable qui vous emporte pourtant.

– « Rumba » et « l’iceberg ». Deux films de Fiona Gordon et Dominique Abel

Deux perles de poésies, d’inventions visuelles, de charme et de grace à l’état pur. Il y a du Mélies, du Tati, du Chaplin en eux.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18825901&cfilm=130213.html

copyright

Publicités

Publié par

Francis Palluau

Scénariste, auteur, réalisateur, professeur, consultant touriste sédentaire.

14 réflexions au sujet de “Musée personnel”

  1. Merci de ces précisions: j’avais pensé que c’était elle sur la vidéo et je croyais qu’au sol gisait un mannequin!
    Quelle performance, dialogue direct entre l’artiste, son oeuvre et le spectateur (une maïeutique à trois). J’aime beaucoup les œuvres protéiformes.

    J'aime

    1. Elle est restée ainsi durant plus de trois heures, immobile. C’était assez étonnant de voir la réaction des visiteurs. Certains se penchaient vers elle en hésitant à la toucher, se demandant en effet si c’était un mannequin ou une personne réelle…

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Henriette ! C’est elle sur la photo de l’expo de ses œuvres avec la perruque mauve dans l’une de ses sculptures. Il y avait aussi une vidéo qu’elle avait réalisé. Une forme de performance artistique autour de la céramique, qui suggérait de manière poétique comment elle avait conçu la sculpture principale.

      Aimé par 1 personne

  2. Elle me semble très prometteuse cette première exposition de votre fille. J’aime beaucoup. J’espère qu’un jour ses oeuvres traverseront l’Atlantique. Je les verrais bien au Palais de Tokyo…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s